top of page

Rencontre, Denis Grazon. Le Chawan dans tous ses états !

C'est à Saint Quentin La Poterie que j'ai passé quelques jours auprès de Denis Grazon. J'y ai découvert son travail et j'ai suivi sa formation de "grès et matière" autour des Chawans, à la plaque, au pincé et mon préféré, le Kurinuki.

le four à bois, Denis Grazon, Saint Quentin La Poterie


Une semaine riche


Je recherchais une semaine de stage pour me perfectionner au travail de la matière sur la terre de grès et par extension, j'étais aussi à la recherche d'émaux appropriés.

C'est donc chez Denis Grazon dans son atelier de Saint Quentin La Poterie, L'âge de Faire, que je vais passer une semaine. Denis propose des stages à destination des pros et des amateurs depuis 20 ans, et je ne me suis pas loupé.

Les longues journées de cours s'enchainent, c'est riche de contenu théorique et le façonnage ne s'arrête quasi jamais. J'ai fini cette semaine sur les rotules mais ravi d'avoir traversé la France pour puiser tout ce savoir.



Le bol pincé et craquelé


La technique du pincé emmenée jusqu'à la terre craquelée. Denis ne rigole pas avec ça, il faut de la matière ! Chez lui pas de place pour le lisse, le rond parfait. Je m'éloigne donc de mon espace de travail privilégié, à savoir le tour.

Chaque pièce réalisée va devoir porter en elle une histoire, des coups, des cicatrices, des traces du temps. On commence donc par le bol pincé craquelé.

Tout commence par un bol pincé, tout ce qu'il y a de plus normal, puis en cours de façonnage on stoppe pour un passage au chalumeau sur la paroi extérieure avant de reprendre le pincé sur un mode un peu énervé mais avec une vraie méthode de déplacement afin de profiter le plus vite possible de ce séchage express et ainsi faire apparaitre les craquelures.


bol pincé et craquelé la terre matière dans tous ses états

Le décor sur ce type de pièce est primordial, ici un engobe blanc dans les craquelures sur le grès noir PRN afin d'apporter un maximum de contraste. Un émail plus doux, vert d'eau, satiné, sera déposé à l'intérieur.


terre craquelée, bol pincé


Le Chawan à la plaque


Le travail de recherche de matière est à son apogée avec cette pièce. Tout commence par la conception de la plaque qui va servir à façonner le contenant du Chawan. La recherche commence ensuite avec la création de la matière sur la terre. J'opterai pour un rendu "fossile", des empreintes de coquillages, de pierres et de végétaux en tout genre seront de la partie.


Un engobe encore une fois vient créer le contraste entre les zones creuses et les reliefs, et ainsi faire apparaitre les motifs.

L'émail "Kaki" de la bibliothèque de Denis sera appliqué avec une grosse coulée, ce travail de maitrise de l'accident afin qu'il ne soit pas considéré comme maitrisé me plait beaucoup, pour ne pas dire me fascine.


Les empreintes de matières sur la terre. Chawan à la plaque

Chawan à la plaque émailé et jus d'émail et engobe


Le Kurinuki


Technique traditionnelle japonaise de création de Chawans adaptée à un grand nombre de pièces aujourd'hui comme les théières, vases et autres céramiques souvent utilitaires, le Kurinuki consiste à sculpter un bloc de terre.

On commence par façonner les facettes extérieures avec des outils de coupe, cela peut être le fil, une spatule ou un couteau, avant de former le pied puis vient le travail d'évidage de la terre.

Ici encore, un contraste extrêmement fort existe entre le travail lent et appliqué, nécessaire à la conception du Kurinuki et l'aspect final très brut de la pièce.

J'ai beaucoup aimé cette technique, qui demande comme pour le bol pincé, un vrai lâcher prise et un grand niveau de concentration.

Le contact avec la nature est, dans le cas de ces pièces, impératif à mon sens. Le travail en atelier est souvent nécessaire à défaut de pouvoir travailler en extérieur mais je préférerais une lumière naturelle, même si elle doit être ténue et apporter une forme d'austérité, à l'atelier en pleine lumière, éclairé au néon. Ajoutez à ça, une fenêtre ouverte, le bruit du vent dans les arbres ou de la pluie, le chant des oiseaux et vous y êtes, en plein univers de Jun'Ichiro Tanizaki dans son magnifique livre "L'éloge de l'ombre".

On se trouve plongé dans la naissance du Wabi-Sabi, ou pas ;-) Je reviendrai d'ailleurs sur ce sujet passionnant dans un futur article.


Si le Kurinuki est une forme qui vous attire, je vous invite à découvrir le travail sublime de Akira Satake par exemple.


Taille du Kurinuki. La pièce après première cuisson, prête pour le travail de décors, engobe, émail...

Un kurinuki et ses facettes découpées, la coulure d'émail sera plutôt appliquée sur la face la moins accidentée.

pied de chawan kurinuki

Kurinuki chawan japonais


Un stage riche !


Des pièces vraiment intéressantes à réaliser, de belles personnes et un spot de fou pour ce qui est de la céramique.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Saint Quentin La Poterie est un haut lieu de la céramique en France, on y trouve un nombre de céramistes incroyable, un musée de la poterie méditerranéenne et la galerie Terra Viva entre autre.

Une semaine bien remplie et passionnante en tous points vous l'aurez compris, qui s'est achevée le dimanche matin par le défournement et la séance photos de nos pièces avant de remonter dans le train en gare de Nîmes.


bol pincé terre chamottée sur le four à bois

superposition d'émail, bol pincé sur le four à bois de Denis Grazon.




148 vues1 commentaire
Post: Blog2 Post
bottom of page